Bienvenu au site web de la Salle-Musée Paco Díez
| Français |
 
     |    Español    |    English    |    Français    |    Portuguêse
 
   
   
   
   
   
   
   
   
 
   
   
   
 
 
 
   
   
   
 
 
   
   
   
 
 

       ROMANCEANDO: POUR S´EN SOUVENIR

 

Raconter et Chanter des complaintes

La plupart de ceux qui sommes nés, soit à la campagne soit en ville, à partir des années cinquante, nous avons appris les premières chansons en écoutant nos mères et nos grands-mères qui chantaient avec toute simplicité tout en faisant leur ménage, sans savoir, à cette époque-là, que nous apprenions des Complaintes passées de bouche à oreille tout au long des siècles et d´une génération à l´autre, en constituant le produit et la garantie de notre Mémoire Collective.

 
 

Avec la même simplicité et naturalité nous les apprenions et nous les gardions dans notre esprit à force de les écouter avec des mélodies attrayantes et collantes à l´oreille depuis les siècles et à travers beaucoup de générations qui les récréaient pour que tous, des plus petits et aux plus grands, nous puissions les garder.

Il est évident que les temps ont bien changé mais nous n´avons pas encore besoin de modifier le système d´apprentissage des Complaintes si nous continuons à les chanter de temps en temps chez nous ou dans la voiture en faisant semblant de ne rien faire, en étant sûrs que les enfants, malgré la télé, les ordinateurs et d´autres limitateurs de créativité, vont les garder dans leur mémoire.

Ces Complaintes racontées et chantées à la façon des mendiants et des aveugles de jadis sont une excellente occasion pour que les plus âgés se souviennent de celles-ci et d´autres vieilles histoires qu´ils avaient écoutées quand ils étaient petits et pour que les plus jeunes commencent à les aimer et à les apprendre car ils constituent un aspect fondamental de leurs Traditions puisqu´ils possèdent une énorme charge culturelle.

 

 


el ciego y el lazarillo

  fiche technique =>  

 

       ROMANCEANDO: POUR APPRENDRE

 

Raconter et Chanter des complaintes

Tout au long des siècles, tous les enfants ont rallumé le feu de leur imagination en écoutant les personnes âgées raconter des légendes et chanter des Complaintes grâce au miracle de la Transmission Orale.

Vers la moitié du XXe siècle (les années 50), des éléments perturbateurs s´installent chez nous pour empêcher la communication non seulement familiale mais aussi entre générations: D´abord la télévision, après les ordinateurs qui enlèvent beaucoup de temps à l´imagination et à la créativité.

Les énormes migrations de la campagne à la ville qui ont eu lieu à la même époque n´ont pas aidé, non plus, les adultes, qui avaient appris par la Transmission Orale , à transmettre leurs connaissances acquises pendant leur enfance et leur jeunesse surtout dans les soirées d´ hiver qui ont constitués pour ces jeunes-là leur École de Vie, à leurs enfants et à leurs petits-enfants après un travail qui ne correspondait pas au rythme naturel de la journée ou de la nuit.

 
  romanceando con los niños  

Ce qui est le plus attrayant dans cette initiative qui permet de connaître notre Romancero, c´est sa présentation simple et naturelle, c´est-à-dire, des complaintes anciennes sur six panneaux illustrés que l´on raconte d´abord et que l´on chante ensuite sur la musique d´une vielle à roue et d´une guitare.

C´est ainsi que le public pourra apprendre de belles mélodies venues de jadis pour les retenir et en garder l´histoire.

 
 

En plus, nous réussirons à faire arriver ce type de narration passée de bouche à oreille dans des conditions similaires, au moins une petite partie, aux nouvelles générations qui prendront la relève un jour de notre maltraitée Tradition Orale.

 

 
En Aulas de Cultura